A LA QUESTION: POURQUOI 1 HEURE AVANT?

30 Jan 2017

 

 

Il est des questions, qui à défaut d’être philosophiques voire existentielles, reviennent, avec plus ou moins d'insistance, et auxquelles, il me faut bien l'admettre, nous n'avons toujours pas apporté de réponse claire !

Ainsi, à la question :

 

- " Mais pourquoi convoquez vous les joueurs de l'école de football 1 heure avant le coup d'envoi ? C'est bien trop tôt ! "

 

Et bien hop hop hop ! Ni une ni deux, me voici devant vous pour clarifier la chose.

Prenons si vous le voulez bien un exemple concret ( la catégorie U10 ) et  déroulons  ensemble le fil d'une matinée à l'école de football telle que nous l'imaginons au CO Vincennes.

Les U10 donc, reçoivent pour cette nouvelle journée de critérium le club X , avec un coup d'envoi des rencontres prévu à 14 heures précise.

Je précise précise car les rencontres qui se succèdent le samedi après midi, tant à l'école de football qu'en jeunes, font de l'organisation de notre agenda une machinerie d'une extrême minutie.

Bref, coup d'envoi 14h 00 pour les U10, nous décidons donc de donner rendez-vous à nos joueurs en herbe à 13h 00...Précise ! C'est donc à partir de cet instant précis (notez au passage que cette notion de précision s'invite avec insistance) que se pose la fameuse interrogation :

 

- " Mais pourquoi convoquez vous les joueurs de l'école de football 1 heure avant le coup d'envoi ? C'est bien trop tôt ! "

 

12h 45,  Joffrey, vaillant et souvent souriant éducateur U10 de son état, attend fébrilement l'arrivée de ses joueurs à l'entrée du stade.

 

13h 00,  Joffrey voit arriver les premiers joueurs, et les garde auprès de lui en attendant la suite.

 

13h 15,  Jofrrey est toujours souriant mais n'a toujours pas autour de lui les 12 joueurs convoqués le mercredi d'avant et n'a donc toujours pas pu rejoindre le vestiaire afin d'y préparer sa rencontre.

 

13h 20, alors qu'il manque encore 1 ou 2 forcément retardataires et voyant l'heure lui filer entre les doigts, Joffrey, à qui on ne la fait pas, décide de mener vaille que vaille ses troupes dans la douce chaleur du vestiaire.

 

13h 25, les joueurs, pour ceux du moins qui ne sont pas arrivés en tenue de footballeurs (ce que nous ne souhaitons pas) se changent, ce qui à cet âge là, vous en conviendrez facilement est assez épique. Et donc pendant que tout ce petit monde s'égaie en éparpillant des affaires aux quatre coins du vestiaire, Joffrey, éducateur consciencieux s'il en est, s'affaire  à remplir la feuille de match avec le plus grand soin, 1 parce que c'est un garçon soigné, 2 parce que sinon le district nous collera une amende !!

C'est souvent à ce moment du reste, que  nos 1 ou 2 retardataires font irruption dans le vestiaire, et toujours à bout de souffle !!

 

13h 40,  Ouf, l'équipe est au complet et la feuille de match dûment remplie ! 

 

13h 41,  Joffrey, fin tacticien qu'il est, commence alors sa causerie d'avant match. Bon, là ça va prendre 5 minutes mais imaginez qu'ils aient l'actuel coach U19 et vous pouvez installer transats et couvertures de survie, les enfants ne joueraient qu'à la tombée de la nuit, voir le lendemain ! Oui Bruno, tu es trop long !!!

 

13h 45, soit 4 mn de causerie et non pas 5 plus tard, ( il est fort ce Joffrey) et nos jeunes footballeurs rejoignent le terrain...et commencent leur échauffement en attendant leurs adversaires X du jour qui ont vraisemblablement eu du mal à se garer et qui sont donc un poil en retard !! Si si, soyons honnêtes, ça arrive !

En tout cas, il est maintenant 13h 55, les 2 équipes sont présentes, l'arbitre de la...Aie, non lui, nous ne l'avons pas encore trouvé ! En général, je choisis ce moment pour attraper Wassim, lui coller un sifflet dans une main, un chrono dans l'autre et le pousser au milieu du terrain. L’effet de surprise aidant, ça marche à chaque fois !!!

 

14h 00, soit 1 heure précisément (mais souvent plus tard pour toutes les raisons évoquées ci-dessus)) après l'heure du rendez-vous, tous les acteurs sont sur la scène, le spectacle peut commencer, et là des fois, il arrive à Joffrey de perdre quelque peu le sourire...Mais ceci est une autre histoire !

 

En conclusion,  cette petite heure d'avant match, non seulement elle est nécessaire, mais elle est de plus capitale car, Jamais au CO Vincennes, la pratique de notre sport ne se déclinera uniquement en termes de matchs, victoires, défaites ou nuls.

Il y a une vie avant et après tout ça.

Le plaisir de se retrouver, l'ambiance et l' atmosphère du vestiaire, la préparation, la concentration, l'attente de la première composition, l'échauffement, la découverte de l'adversaire, le match, ses faits de jeu, ses buts, ses dribbles, ses arrêts de gardien, ses remplacements, ses frappes, sa mi-temps, son coup de sifflet final (merci Wassim) et puis le retour au vestiaire, ce match et toutes ses actions que l'on revit, que l'on refait, la douche que l'on devrait prendre (!!) etc etc etc etc...

Si si je vous l'assure, 1 heure avant c'est bien...

 

B.T / Responsable de l'Ecole de football au CO Vincennes

 

 

 

 

Please reload