DE L'ENGAGEMENT...

7 Nov 2017

Prendre un engagement, c’est une démarche très simple : c'est facile, c'est rapide, et c'est sans doute pour cela, que pour certains, cela n'engage justement à rien.

Oui bien sur, un engagement est simple à prendre, mais qu'en est il de le tenir ?

Que ce soit en amitié, en amour ou dans tout autre secteur qui implique

" l'humain ", l'engagement, la fidélité, le compromis et fatalement le don de soi qui en découle, ne peuvent être dissociés sous peine de mettre en péril tout ce qui fait la nature même de leur existence.

 

Alors, quid de ce qui nous préoccupe, au CO Vincennes et quid en général, de l'engagement écrit ou verbal (mais toujours moral) du parent, dirigeant, éducateur ou joueur vis à vis de son club ?

Que reste t-il, à l'heure où le football est devenu un simple produit de consommation courant, de cet engagement et de cette fidélité à des couleurs, à un club et à ceux qui, au quotidien le font se tenir debout.

 

Oui, au risque de passer pour un père la morale, aujourd'hui, jeunes et moins jeunes consomment le football comme l'on consomme un mauvais burger (tout en s’imaginant malgré tout être installés à une table de "l 'Astrance") passant d'un club fast food à un autre espérant ainsi toujours trouver meilleure assiette

à côté !!! 

Aussi, n'est t-il n'est pas rare aujourd'hui de rencontrer des garçons de 12-13 ans qui ont déjà connu 2, 3 voir 4 clubs quand ça n'est pas plus !!!

 

Quelle ironie, car tabernacle, que pourraient bien penser Bobby Walker (1896-1919 / 16 ans sous les couleurs de "Hearts of Midlothian), Ferenc Szusza (1940-1961 / 21 ans avec Ujpest), Wolfgang Overath (1963-1979 / 16 ans avec le Fc Cologne), Claude Puel (1979-1996 / 17 ans avec Monaco), Mattew Le Tissier (1986-2002 / 16 ans avec Southampton), Francesco Totti (1993-2017 / 24 ans avec l'AS Roma), autant de joueurs parmi de nombreux autres, qui tout au long de leur carrière n'ont eu les yeux de Chimène que pour un seul et unique club,

LEUR CLUB ??

 

Francesco Totti justement, qui vient à 40 ans de prendre sa retraite, après une déclaration d'amour de 24 années à la Roma, son club de toujours et duquel aucune sirène,  n'a pu lui faire détourner les yeux.

Le peuple romain l'a bien compris, lui qui vient de célébrer ces 24 années d'engagement et de fidélité sans faille, et qui, l'espace d'un moment, a su rendre à SON joueur tout l'amour, le courage et la fidélité donnés au long de sa carrière et en fait ainsi un " sur Rome "!

Paul Carvel a écrit un jour que l'amour est plus fort que l' instinct, rien ne sera jamais aussi vrai...

 

Alors, si en regardant le clip ci-dessous, (ou encore ici) des frissons vous parcourent le corps et que les larmes vous montent aux yeux, n'en soyez pas surpris, laissez vous aller...C'est normal !

 

 

 

 

 

Please reload