SENIORS R3, AU TRAVAIL !!

13 Dec 2019

 

En accédant au niveau régional 3 après deux montées consécutives, on se doutait bien que la vie de l’équipe réserve, à ce niveau de compétition (une première en seniors pour la majorité des joueurs qui la composent), ne ressemblerait pas à un long fleuve tranquille.

De fait, après un début de saison très réussi, la réserve piétine.

Avec 3 nuls et 3 défaites sur les 6 dernières rencontres de championnat, elle n’ a en effet plus gagné depuis le 22 septembre.

Certes une victoire en coupe de Paris est venue dans l’intervalle mettre un peu de Baume au cœur, mais l’apprentissage en championnat demeure « douloureux » … et par là même forcément excitant et riche d’enseignements !

Car enfin, comment imaginer une progression digne de ce nom sans être confronté à la difficulté et aux doutes qui en découlent indubitablement, comment imaginer que l’on puisse se construire mentalement sans affronter l’échec et donc la déception voire la frustration qui y sont liées ?

 « Le succès, c’est tomber 7 fois, se relever 8 » dit un proverbe Japonais.

Battue 3-2 par le leader la semaine dernière, après un match plus que réussi et une domination sans partage, la réserve s’est donc inclinée une fois de plus ce dimanche, 0-2, sur son terrain au terme d’un match insipide et pour le coup très moyen.

Comme quoi les matchs se suivent et ne se ressemblent pas, ici, seule la défaite demeure.

On peut dès lors, face à cette dernière, adopter deux attitudes (sans doute des millions en fait).

La plus facile d’entre elles, la résignation qui consiste, au mieux à s’en remettre à la fatalité, au manque de réussite voir en criant à l’injustice, au pire à baisser la tête et à rendre le combat…et donc de continuer à perdre puisque bien évidemment, la meilleure façon de s’assurer une défaite, c’est d’abandonner !

La quadrature du cercle en somme.

La deuxième solution, de très loin la plus compliquée, consiste à faire de cette fameuse défaite, la meilleure de ses amies !

Celle sur laquelle on sait que l’on peu s’appuyer en toute circonstance, celle dont on sait qu’elle vous remet toujours les pieds sur terre, la tête à l’endroit et les idées au clair.

Une amie si sûre qu’elle vous pousse à la révolte, qui vous incite à plier certes, mais à ne jamais rompre !

C’est enfin une amie si proche qu’elle vous pousse à la détester, à la repousser et à vous servir d’elle pour, après avoir courbé le dos sous son poids, vous redresser et repartir de l’avant !!

Comme l’a écrit J.M ROUART

« La défaite est tellement plus intelligente. On pourrait passer sa vie à la méditer. C’est auprès d’elle qu’on puise ses vraies ressources, que l’on sublime ses revanches. »

Les séniors R3 jouent ce dimanche en 16ème de finale de coupe de Paris contre la R1 de St Ouen l’Aumône, peut-être d’ici là se seront-ils fait une nouvelle amie sur laquelle compter…

En attendant, au travail !!!

Please reload